Jacques Parizeau, le choix de la liberté.

Peu de nations, peu de peuples n’ont eu le privilège d’avoir été emmenés vers le progrès et la liberté par des hommes ou des femmes dont la puissance de la pensée et de la détermination valaient démocratie au sens premier du mot. Cela a été le cas du Québec et plus d’une fois.

La valeur de ces personnages historiques tient au fait qu’ils ont su et vu les aspirations les plus intimes de leurs concitoyens et ont pu leur permettre de les exprimer en créant les moyens et les institutions nécessaires.

M.Parizeau a ainsi jeté les bases d’une véritable démocratie, celle du peuple par le peuple, une véritable émancipation. Dans sa foulée, des milliers de Québécois ont utilisé ces leviers ainsi créés pour installer une société meilleure et plus proche de leurs rêves.

On a cité la SGF ou la Caisse mais il faut aussi penser aux préconstitutionnelles Commissions régionales. Cette exceptionnelle communion entre un peuple et un leader a entraîné le Québec dans une sorte de renaissance dont les effets ne se sont pas encore estompés.

Jacques Parizeau, aujourd’hui, est présenté comme l’homme d’une idée alors qu’il était l’homme d’une libération. Malgré tout le respect que l’on doit à ceux qui veulent débattre de tout parce qu’ils croient que toutes les idées sont bonnes et sont égales, il m’est impossible de ne pas donner la première et la seule place en haut de l’échelle du progrès à la liberté, à l’indépendance, à la création d’une société. Ce ne sont pas des idées parmi d’autres, ce sont des idées de survivance. Jacques Parizeau les incarnait.

Les gouvernants qui lui ont succédé n’ont fait que vivre sur les progrès acquis, sorte d’entropie sociale qui suggère effectivement l’image d’un champ de ruines.

Nobélisable, géant, homme d’exception, tout aura été dit en quelques heures ce 2 juin 2015. Tout sauf l’essentiel : reconnaître l’œuvre de Jacques Parizeau c’est aussi la poursuivre, la reprendre à notre compte. Trop peu de Québécois n’ont osé, aujourd’hui, s’y engager. Vous les reconnaitrez.

Publicités
Cet article, publié dans Démocratie, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s